Etude de cas : 1er sur une requête à 60k en 5 mois

Dans un compte rendu récent, je vous disais comment en moins de 5 mois j’ai réussi à atteindre la première position sur le mot clé principal d’un de mes sites.

Passage en 1er position

Voilà comment j’ai fait ça.

Avant de commencer

Lorsque j’ai commencé a attaqué cette requête, j’ai pris ça comme un challenge perso et pas forcément comme un moyen de faire de l’argent. Je savais clairement que je ne ferai pas fortune en me positionnant sur cette requête.

Mais bon, on va pas cracher sur les quelques euros que cela me rapporte.

Etude de la SERP

Le mot clé a une compétitivité faible/moyenne, c’est à dire que dans les 10 premiers résultats on trouvait :

  • 3 sites faisant de l’affi Amazon (des ‘amis’ SEO)
  • 2 e-commerces vendant le produit
  • Wikipédia
  • 2 articles de contenu de site de presse féminine
  • 2 post de blogueuse

Sur le mot clé principal, on a un intitle de 15400

Au niveau du profil de liens, les concurrents ont des profils variés mais pas non plus extrêmement travaillé. On trouve une moyenne d’une quarantaine de RD (domaine référent) dans le top 5 pour des TF (trust flow) dans les 20.

Bref, je pense que je peux me positionner dans le top 5 sans trop travailler et on va voir que j’avais raison.

Tactiques utilisées

Maintenant, il est temps de détailler les actions entreprises pour arriver en haut du tableau.

Tout d’abord, je trouve un emd en ‘.net’ qui n’a pas d’historique et qui me servira de base.

Du contenu intéressant

Le contenu c’est les fondations du site sans lequel rien ne fonctionnerait. J’ai donc commencé par commander à mon rédacteur (rédactrice dans ce cas) préférée 30 articles en rapport avec la thématique répartie en fonction mot clé de moyenne et longue traine.

Chaque article fait environ 1000 mots et se concentre sur un mot clé précis. Chaque article a le droit a ses petits call 2 actions avec des liens d’affiliation mais sans trop insister dessus.

La mise en page avec la création du maillage interne et des images est certainement ce qui m’a pris le plus de temps (environ 10h soit 20 min par textes).

Un profil de liens ciblés

Me voilà donc fin décembre avec un jolie site tout neuf avec plein de contenu ! Youhou, mais le travail le plus laborieux reste à faire : Créer quelques liens.

Au début, on sniffe

Etant tout nouveau dans la thématique, ma première action a été d’étudier le profil de liens de mes concurrents. Sachant qu’il y a pas mal de site de SEO sur la requête, je me dis que je devrais pouvoir trouver quelques bons plans facilement.

En effet, j’arrive à isoler une dizaine de RD intéressant pour poser des liens allant des profils, des coms ou des plateformes de blogs 2.0.

Quand je dis intéressant, c’est que j’effectue un premier tri pour ne garder que les RD dont le topical trust flow de majestic est en rapport avec ma thématique. L’objectif ici est clairement de confirmer le sujet du site par les thématiques des pages d’ou viennent les liens.

Ensuite on crée

Ma liste commence à se remplir et je crée mes premiers liens tranquillement. Je ne dépasse pas les 5 nouveaux RD par semaine.

Je place mes liens et je vérifie qu’il s’indexe bien. Si ce n’est pas le cas, je leur file un coup de main mais toujours en douceur et en respectant le topic.

Et enfin, on observe

Avec ma petite base de liens, je regarde comment le site se comporte. Tranquillement, il vient prendre quelques positions sur des requêtes de longues traînes et rentre dans le top 20 sur sa requête principale. En revanche, il galère un peu à se positionner sur les requêtes de moyenne traîne en franchissant difficilement le top 50.

Voilà une bonne chose surtout au bout de 3 mois, Google semble avoir bien compris de quoi parle le site et commence à le positionner. Maintenant, il faut continuer à pousser pour le faire monter sur sa requête.

Et on recommence différemment

J’aurai pu continuer à créer mes petits liens sur mes petits spots, mais j’avais envie de changer et de varier mon profil de liens.

Je suis donc parti dans une ‘petite’ campagne de GuestBlogging. Par contre, j’ai sélectionné uniquement des sites qui avaient déjà réalisé cette pratique pour maximiser mes retours.

J’ai ainsi pu obtenir 5 nouveaux liens super thématisé et qui de surcroît me rapporte un peu de trafic en l’espace d’un mois.

Maintenant, on observe. Durant les semaines suivantes, je vois ma page d’accueil grimper tranquillement en 10e position et soudainement en l’espace de 4 jours passer de la 10e à la 1er position.

Et paf, mon trafic sur la home passe de 30 à 1000 visiteurs par jour.

Une petite erreur

Avec le recul, j’aurai fait les choses un peu différentes. Sachant le nombre de SEO sur la requête, j’aurai du cloaké une partie de mes liens pour éviter qu’ils soient tracés.

En effet, 1 mois plus tard j’ai déjà constaté que 2 concurrents ont recopié mon linking. C’est le jeu surtout que je leur réserve une surprise qu’ils sont pas près d’égaliser s’il me passe devant.

Mais on verra …

Et voilà !

Maintenant vous savez tout de cette petite stratégie qui ne comporte rien d’exceptionnel pour positionner un site sur une requête moyennement voir faiblement concurrentielle :

  • Contenu de qualité et particulièrement bichonné
  • Création de liens thématisés de manière progressive

A vous de jouer

Jérémy

Une réflexion au sujet de « Etude de cas : 1er sur une requête à 60k en 5 mois »

  1. Merci pour ton retour. J’observe également les mêmes résultats. Sur un mot clé moyennement concurrentiel, en faisant de bons contenus de plus de 1 000 mots, un bon maillage internet et quelques liens manuels contextualisés progressivement et régulièrement, le site monte bien.

    Sur un mot clé, j’avais observé qu’un contenu comportant le même nombre de ndd était bien mieux positionné, la différence par contre dans les partages sur les réseaux sociaux était tout simplement énorme.

    En tout cas, un retour très intéressant. Ce qui fait la différence, c’est clairement les liens contextualisés bien ciblés. Quelques uns suffisent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.