La police s’invite dans mon business

Oups !

Les filles sont en place et aguiche à tour de bras les twittos qui recherchent de la compagnie. Les affaires se profilent bien et sous mon manteau de fourrure j’ai le sourire.

Mais c’est sans compter sur la police de twitter qui vient rapidement mettre son nez dans mes activités. Alors que faire ?

Que c’est il passé exactement ?

La routine était en place :

  1. Je follow 10 comptes ciblés
  2. Je réponds au DM des chauds lapins

Les DM de certains se faisant plus pressant, ils étaient mûrs pour recevoir mon lien d’affiliation !

Je récupère donc mon jolie lien et le passe dans bit.ly pour brouiller les pistes … euh, économiser des caractères. J’ai donc un lien sous la forme : bit.ly/fseFss7

Je commence à le diffuser … Une conversation …. Deux conversations … Trois conversations … et paf ! Bloqué !

Twitter m’interdit d’envoyer plus de messages contenant ce lien (j’ai pas testé avec un autre lien) ! Erf, la police de twitter vient de frapper.

Je m’attendais pas à ça …

Comment s’en sortir ?

Bon, différentes solutions s’offrent à moi pour me brouiller les pistes.

Automatiser pour mieux régner

Toutes les autres Ewhores, balancent du liens à tire la rigot en auto-DM (envoie d’un DM automatiquement quand on suit le compte).

Une des solutions, va être d’abandonné ma solution d’humanisation et de troquer la chair tendre de mes filles contre de pâles imitation en silicone.

Bref, je suis pas super emballé par cette solution, car dans ce domaine : Le conformisme tue !

Eclater mon temps de réponse

Une autre solution que je peux peut-être envisager est de répartir mon temps de réponses dans la journée.

Mais encore une fois, cela pose pas mal de problèmes. Outre la contrainte de disponibilité (je préfère m’encanailler avec des canailles), cette solution n’est pas du tout envisageable sur du long terme.

Et si je dois me limiter à 3 liens par cession, j’ai pas fini quand je gère une 20aine de conversation …

Une solution plus en adéquation avec ma vision, mais très incertaine…

Et c’est tout

Pour le moment, j’ai pas d’autres idées, mais c’est lundi. Une fois le brouillard du Week-end évaporé je trouverai certainement une solution qui allie efficacité et faisabilité.

A plus

Jérémy

Edit du 15/11/2016 :

Une autre solution que j’ai pensé dans la journée suite à la publication de cet article et de changer mon réducteur d’URL. J’ai quitté la bit au profit de la Goo. Résultat, ce matin, j’ai envoyé 5/6 liens et tout est passé sans problème.

A suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.